Réservez
Réservez votre séjour
Réserver au meilleur prixAller à nos promotions

Le territoire

Situé sur la pointe extrême qui sépare le Golfe de Cofano du Golfe de Castellammare, San Vito lo Capo et sa remarquable plage qui l'entoure sont très proches de Trapani ainsi que de lieux touristiques tels que Ségeste, Erice, Mozia, les îles Aegadiennes, Marsala et la route du sel, Mazara del Vallo, Sélinonte, la vallée du Belice, Sciacca et Agrigento, à titre indicatif.

Jusqu'à 1952 San Vito Lo Capo était un petit village de pêcheurs, ignoré par les flux touristiques de masse et administré par la commune d'Erice, jusqu'au moment où il est devenu une Commune indépendante. À ce changement ont contribué les difficultés à arriver à San Vito Lo Capo par voie de terre, suite au manque d'une route côtière qui aurait dû relier le village à Scopello et dont la construction fut bloquée dans les années '70 par les habitants locaux et un mouvement environnemental. À la place de la route, fut créée la première Réserve naturelle de Sicile : le "Zingaro" et, après quelques années, la Réserve Naturelle de Mont Cofano.

Pour cela et pour ses capacités générales à sauvegarder son environnement naturel, culturel et humain, San Vito Lo Capo se distingue encore de toute autre localité balnéaire de la Sicile, tout en étant au centre des flots touristiques nationaux et internationaux.

Du XVIème siècle jusqu'à 1969 San Vito Lo Capo abritait l'un des plus beaux thonaires de Sicile, le « Thonaire du Sec ». Tombé en désuétude, ce thonaire a constitué le plateau de nombreuses productions télévisées et cinématographiques telles que « Cefalonia » et plusieurs épisodes du « Commissaire Montalbano ». Les vieilles installations sont encore visibles au delà de la Pointe Solanto, sur la route qui mène à la Réserve du Zingaro.

Actuellement San Vito Lo Capo est surtout connu pour sa mer cristalline et ses plages au sable blanc qui le rendent pareil à une localité tropicale. Les hameaux de Makari et Castelluzzo, dont les côtes sont comprises dans les limites de la Réserve Naturelle du Mont Cofano, contribuent à en faire une localité singulière et inoubliable.

Les plages de Macari

Ci-dessous une liste avec une brève description des merveilleuses plages de Macari, à voir et à vivre, même en une seule journée.

Isulidda, en face à l’Hôtel Restaurant Pocho est une petite baie qui doit son nom à l'écueil juste en face de l'Isulidda. Tout en haut, sur l’arête qui surmonte la côte on peut admirer la tour d'Isulidda. C'est un endroit fabuleux, aussi bien pour le panorama que pour sa facilité d’accès. Un endroit qui est aussi bien pour les grands que pour les enfants. Il y a également une petite rampe pour la mise à l'eau de petits bateaux. Le coucher de soleil est juste en face. La plage est accessible depuis la route provinciale, ensuite prendre la petite route qui mène au camping El Baira.

Tour Tono La Tour de « Tono » se trouve à l'intérieur de la Réserve du Mont Cofano. La tour a été rénovée récemment et peut être visitée. La côte est entièrement rocheuse avec de petites échancrures. Ce bras de mer est presque toujours calme, à l'abri des vents du Sud. Il est conseillé de porter des chaussures aquatiques pour se baigner. La tour est accessible par une route de terre parallèle à la côte. En été il est interdit aux voitures de passer l'entrée de la Réserve - située à 1 kilomètre de la côte, qui n'est donc accessible qu'à pied.

Criques Agliareddi Deux splendides criques au gravier blanc, à l'entrée de la Réserve du Mont Cofano. Ces criques dominent le golfe entier, loin du vacarme des foules touristiques. La baignade est facilitée, par la pente naturelle de la côte descendant vers la mer. La zone est aussi adaptée aux enfants, mais il faut faire quand même attention car les eaux profondes se trouvent à peu de mètres du bord. La zone est accessible moyennant une route de terre côtière.

Calazza La Calazza est l'une des échancrures les plus célèbres de la côte de Castelluzzo. Facile d’accès par la route goudronnée qui part de Castelluzzo (via Calazza). C'est une crique très ample et partiellement sableuse. Près de la crique se trouve un bunker remontant à la deuxième guerre mondiale. Très probablement, la zone était patrouillée par des militaires, vu que de ce poste on peut surveiller tout le golfe.

Scaru Zu Asparu L'échancrure de l'Oncle Gaspard est une toute petite baie qui permet d'abriter quelques petits bateaux. Elle présente un côté sableux et sur l'autre côté une rampe en ciment où l'on peut s'étendre et descendre aisément dans l'eau. L'échancrure est peu profonde et à l'abri. Adaptée pour les enfants.

‘A Chianca Une zone particulière de la côte dénommée 'A Chianca (la plaque). En fait, ce bout de côte est formé par ce qu'on appelle les « trottoirs ». Il s'agit d'une plate-forme carbonatée côtière qui s'étend vers la mer, formée suite à la cimentation des coquilles de certaines espèces de mollusques. C'est une biostructure typique de la Mer Méditerranée qui a plusieurs éléments en commun avec le récif corallien. L'eau est immédiatement profonde. Il est conseillé de porter des chaussures aquatiques, pour ne pas glisser entre les écueils et sortir plus aisément de l'eau. Certaines parties de la côte sont légèrement sableux, et on peut s'y étendre aisément. La zone est accessible par une route goudronnée à peu de mètres du bord de la mer.

Scaru Brucia Scaru Brucia est une tout petite crique formée par des écueils très plats où l'on peut aisément s'étendre pour prendre des bains de soleil. Une tout petite plage à fleur d'eau permet d'entrer dans l'eau très facilement.

Santa Margherita Rina (plage) Santa Margherità est une merveilleuse plage d'environ 250 m de long, l'alternative idéale à la plage toujours bondée de San Vito Lo Capo. L'eau est peu profonde, et la plage est donc parfaite pour les familles et les enfants. Sur le côté gauche s'élèvent les rochers, où sont visibles les traces d'anciennes carrières de tuf. La plage est accessible par une route goudronnée qui part de la route provinciale pour San Vito Lo Capo.

Caletta Rosa [Petite Crique Rose] La Caletta Rosa se trouve peu avant la petite plage d'Isulidda. Elle prend son nom de la couleur de la roche. La mer est magnifique, mais l'entrée dans l'eau n'est pas très facile. Il est conseillé de porter des chaussures aquatiques.

Offres spéciales